Raffermir les bras flasques efficacement : en finir avec les bras Chauve-souris. - CENTRE ESTHÉTIQUE DE REMODELAGE CORPOREL | RUTH NIDDAM

Raffermir les bras flasques efficacement : en finir avec les bras Chauve-souris.

« J’en peux-plus avec mes Bras » : j’entends souvent cette réflexion en consultation…
Mes Bras, mes Bras … je vous explique et réponds très sincèrement selon mon expérience depuis 30 ans maintenant.

Des bras mous, qui affichent de la cellulite ou qui pendent (le fameux effet chauve-souris) peuvent être dus à divers facteurs. L’âge n’aide pas, car plus on vieillit, plus on perd de masse musculaire, et ce déclin commence dès 30 ans.
Si vous êtes encore jeune, alors il se peut que le surpoids soit votre souci premier. Dans ce cas, il vous faudra jouer sur l’alimentation pour espérer reprendre le volume de vos membres en mains. Si vous souhaitez affiner vos bras en leur redonnant de la tonicité, alors il suffira sans doute de les muscler.
“Après 50 ans, il ne faut pas se contenter de muscler les bras, mais il faut travailler tout le corps et renforcer le cœur”, prévient le coach. Une bonne solution est la marche nordique, qui “stimule tout le corps, entraîne le cœur et renforce les bras et le haut du corps quand elle est pratiquée avec des bâtons”.
Il s’agira de combiner les deux pour obtenir un résultat probant. Car espérer maigrir exclusivement au niveau des bras, autant vous l’avouer tout de suite : ce n’est pas possible !

1. Qu’est-ce que l’effet bras Chauve-souris ?

Effet goodbye, bras flasques, effet chauve-souris, … qu’est-ce que c’est ?

Un mot d’abord sur l’anatomie du bras. Le triceps est situé sur la partie postérieure du bras. Sa position anatomique subit la gravité puisque les triceps sont orientés vers le sol. Il est composé de 3 chefs, d’où son nom « tri »-ceps :

• le latéral
• le médial
• le long

Au fil des années notre corps change peu à peu, notre peau est moins ferme, nos muscles sont moins toniques et c’est à ce moment-là que les complexes se dessinent. Justement, il y en a un que l’on cache aisément sous nos vêtements, c’est l’effet « chauve-souris » au niveau des bras. Les bras chauve-souris, sont souvent la hantise de toutes les femmes après la cinquantaine.

Chez la femme, après 50 ans, les « triceps tombants » sont principalement causés par un manque de sollicitation. L’activité physique permettant de stimuler les triceps est alors insuffisante, ce qui crée cet effet chauve-souris au niveau de la silhouette de vos bras. Cette fonte musculaire peut engendrer une difficulté à réaliser des gestes simples du quotidien et dégrader votre autonomie. Il est donc recommandé de se muscler les bras pour non seulement les tonifier mais aussi les sculpter.

Pourquoi on a la peau qui pend sous les bras ?

Ce phénomène se produit lorsque le rapport entre la masse musculaire et la peau est déséquilibré, c’est-à-dire qu’il y a trop peu de muscles pour la surface de la peau. Après une perte de poids extrême, si beaucoup de tissu adipeux a été perdu rapidement, la peau commence à s’affaisser.

2. Retendre la peau des bras sans chirurgie : quelles sont les solutions efficaces ?

Exercices pour raffermir les bras et les dessous des bras naturellement

Nous comprenons bien qu’ici, lorsqu’il s’agit d’affiner ses bras, cela consiste avant tout en la partie supérieure de ce membre. A savoir au-dessus du coude et le long du bras, jusqu’à l’articulation de l’épaule. Il faut alors pour redessiner un joli bras remuscler ou tonifier davantage biceps (dessus) et triceps (dessous, pour contre l’effet chauve-souris des tissus du bras qui se relâchent quand on vieillit). Et en travaillant sur la musculation de son bras, on implique intrinsèquement l’avant-bras. Se muscler va engendrer en outre une consommation d’énergie au niveau des tissus graisseux, et ainsi contribuer à réduire les cellules adipeuses.

Grâce à une musculation ciblée, vous allez pourvoir raffermir les muscles des bras.
Il existe deux types de renforcement musculaire :
• La tonification
• Prise de volume.
Avoir de gros bras n’étant pas notre objectif, intéressons-nous à la première méthode de renforcement musculaire, la tonification. A l’aide de charges légères, ou sans, et de quelques mouvements, nous allons pouvoir redessiner des bras fermes et longilignes. Résultats garantis.

Comment donc raffermir, tonifier retendre la peau sous les bras sans chirurgie ?

Quelques principes de base
• Étirez-vous toujours avant de commencer vos exercices, ainsi qu’à la fin. En effet, en avançant dans l’âge, les muscles perdent en élasticité, les douleurs apparaissent, les articulations bloquent et les problèmes de coordination s’accentuent en même temps que les mauvaises postures. Pour commencer, mettez-vous debout en plaçant vos bras le long du corps, élevez un bras au-dessus de votre tête, et fléchissez-le derrière votre tête. Placez l’autre bras dans le dos, puis essayez d’attraper votre main du haut en remontant le bras. Si vous n’y arrivez pas, essayez juste de le toucher du bout des doigts ;

Exercice 1 – sans matériel

Les pompes sont d’excellents exercices de renforcement musculaire des bras et s’exécutent de deux façons :
Au mur : placez vos mains à hauteur d’épaule, pieds écartés -largeur des hanches. Fléchissez vos avant-bras jusqu’au mur et repoussez-les. Commencez par 10 mouvements. Au bout de quelques jours, posez vos bras un peu plus bas pour corser les choses.

Au sol : bras serrés, genoux au sol, montez et descendez. A faire 10 fois rapidement (30 secondes en tout) tous les matins avant la douche.

 

Exercice 2 – avec 2 bouteilles d’eau de 50 cl

Debout, jambes largeur de bassin, prenez une bouteille d’eau dans chaque main. Levez les bras au-dessus de votre tête puis fléchissez-les vers l’arrière, bras collés vers les oreilles. Les coudes ne bougent pas. Serrez vos abdominaux et vos fessiers pour protéger votre dos. Deux séries de 25 pour commencer. Récupérez quelques secondes entre les deux.

 

Exercice 3 – avec 1 grande bouteille d’eau

Sur les genoux, la bouteille dans une main, tendez le bras vers l’arrière, coude fixe et serré le long du buste. Expirez à chaque fois que vous ouvrez le bras. Deux séries de 15 pour commencer, 1 rapide et 1 lente. Passez à l’autre bras.
Étirement
Il est temps de vous étirer à nouveau ! Levez un bras derrière la tête et fléchissez-le pour qu’il descende vers votre dos. Avec l’autre main, saisissez votre coude et tirez-le doucement en soufflant. Recommencez de l’autre côté.


Exercice 4 -Debout, pieds écartés largeur bassin et genoux légèrement pliés.

Écartez vos bras comme une croix, paumes de mains tournées vers le sol, épaules basses éloignées des oreilles. Maintenez bien cette position et faites des petits mouvements circulaires, répétez et tournez vos mains vers le ciel.

N’oubliez pas d’augmenter le nombre de séries et le nombre de répétitions par série au bout de quelques séances pour progresser. Le rythme doit alterner une série rapide et une série plus lente. La régularité est essentielle : mieux vaut effectuer moins de séries en pratiquant 3 fois par semaine, qu’en faire 30 d’une seule traite 1 fois par semaine

L’électrostimulation pour compléter

L’électrostimulation, des dispositifs pour remuscler sans mobiliser les articulations chez le kiné, vous pouvez désormais trouver des dispositifs très performants pour se muscler chez soi avec le même principe. On enfile des brassards qui sont reliés à une petite télécommande, et on module l’intensité d’impulsions électriques envoyées dans les muscles. Sous l’impulsion, le muscle se contracte et se relâche. En se contractant, les fibres musculaires sont sollicitées et se consolident. N’allez pas vous imaginer perdre des bras uniquement avec ce petit appareil. Cela permet de se muscler mais pas de brûler la graisse, alors on ne fait pas l’impasse sur le rééquilibrage alimentaire… Slendertone et Compex sport les deux marques ultra référents en la matière, à destination du grand publique et des sportifs.

L’alimentation : un facteur important pour changer le volume de ces bras retendre la peau des bras

Pour vraiment obtenir des résultats probants pour perdre des bras, la seule activité sportive ne saurait suffire. Il faut sans doute contrôler son équilibre alimentaire et ne pas manger plus qu’on ne dépense. Ce qui veut dire que non seulement, on essaie de comprendre la dose de calories qu’on absorbe pour ne pas abuser, et surtout on se nourrit de manière variée. Si on veut s’assécher, se muscler et perdre de la masse grasse, il faudra vraiment être vigilent et manger souvent des fruits et des légumes. Pour ne pas perdre de masse musculaire, il ne faut absolument pas faire l’impasse sur les protéines, qui garantissent la bonne santé des muscles (sinon vous allez perdre du muscle, ce serait dommage). Enfin, veillez à distinguer les bons des mauvais gras, et les bons des mauvais glucides.
En résumé : plus de fruits et légumes, des protéines, des sucres complexes, pas de sodas ni de sucreries, pas d’aliments industrielles, ultra transformées, comme le pain de mie, les viennoiseries, les plats tout prêts… Et buvez beaucoup (d’eau), vos muscles vont adorer !

Différentes techniques et soins pour retendre la peau des bras sans chirurgie : quelles sont les solutions efficaces ?

Diverses technologies permettent de retendre la peau sans chirurgie, agissant par voie externe directement sur la peau. C’est le cas de la radiofréquence, des ultrasons micro-focalisés, proposent aux patients une action « liftant » sur le visage et le corps (Radiofréquence).
Le Jet Peel® pour hydrater en profondeur et combler les carences en micronutriments qui ont un effet immédiat sur la peau (Jet Peel).
Enfin le Microneedling la thérapie d’induction au collagène est une procédure cosmétique qui consiste à perforer la peau à plusieurs reprises avec de minuscules aiguilles stériles… Il est efficient pour quantité de problèmes tels que la peau fripée, le relâchement cutané, les rides ou les ridules… (Microneedling).

Quels résultats peut-on espérer ? Sous combien de temps ?

Résultats : avant après

Je vous raconte mon expérience professionnelle vécue depuis plus de 20 ans avec le traitement du « Bras Chauve souris »

Mon parcours en tant que directrice et dirigeante d’un centre de dermatologie et d’esthétique m’a permis de m’impliquer avec passion dans mon métier/activité. J’ai ainsi une vision globale du fonctionnement des différents traitements et de l’interaction entre ces différents soins.
J’ai traité des différents cas exprimant cette problématique, les résultats dépendaient de plusieurs facteurs, l’âge, le capital héréditaire, les différentes interventions chirurgicales si il y en a eu, le mode de vie, sédentaire, active, sportive etc.…
D’abord, oubliez les recettes préconçues, où l’on vous dit qu’à la problématique A, il faut répondre par le traitement B ou C, ce n’est pas un examen d’école, chaque cas est particulier, les conseils après les soins à appliquer chez soi sont essentiels et nécessaires.
Ne comptez pas seulement sur les solutions en cabine mais votre détermination d’y arriver moi « j’y crois » est essentiel au résultat, d’ailleurs c’est vrai dans tout les domaines de notre vie.
Dans la majorité des cas, nous obtenons des résultats très satisfaisants à satisfaisants. Il reste un petit pourcentage avec des résultats moyens cela effectivement concerne des femmes présentant une maigreur importante et un relâchement très avancé ou encore celles qui ne sont pas réalistes et objectives …

Sous combien de temps les bras se raffermissent ?

Pour rappel, concernant tout les traitements de rajeunissement, un entretien à raison de 2 à 3 séances par an après un protocole est nécessaire.
Désormais, aujourd’hui nous savons réparer, rajeunir mais hélas nous ne savons pas arrêter le processus du vieillissement, mais nous devons remercier le ciel que les dernières technologies sans chirurgie à ce jour progressent de plus en plus et nous réservent de belles promesses.

« Je me propose de mettre mon expérience et mes connaissances à votre service. »

Ruth Niddam
Retrouvez nos résultats et conseils sur Instagram